L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Nino Castelnuovo comédien italien

L'acteur des «Parapluies de Cherbourg» est mort

L'acteur italien Nino Castelnuovo est décédé, lundi dernier, à Rome «d'une longue maladie», ont annoncé ses proches à la presse transalpine. Il avait 84 ans.
En France, le comédien était surtout connu pour son rôle dans «Les Parapluie de Cherbourg» de Jacques Demy.
Dans ce film musical, récompensé d'une Palme d'or en 1964, il incarnait Guy, le petit ami de Geneviève, interprétée par Catherine Deneuve. «Mais je ne pourrai jamais vivre sans toi», lui chantait-elle, désemparée, dans la chanson la plus emblématique de ce mélodrame.
«Avec ce qui se passe en Algérie en ce moment, je ne reviendrai pas d'ici longtemps», lui avait-il annoncé un peu plus tôt.
Pour le chant, les deux comédiens étaient doublés, respectivement par Danielle Licari et José Bartel, mais cela ne les a pas empêchés de rester l'un des couples les plus mémorables du cinéma français dans l'imaginaire cinéphile. Né à Lecco, en Lombardie, en octobre 1936, Nino Castelnuovo a fait ses premiers pas dans le monde du spectacle une fois installé à Milan, à la fin des années 1950.
Après une expérience de mime à la télévision, il a pris la direction des plateaux de cinéma enchaînant les rôles sous la direction de Pietro Germi (Meurtre à l'italienne, en 1959), Carlo Lizzani (Le Bossu de Rome, en 1960) et Luchino Visconti (Rocco et ses frères, en 1960).
Ironiquement, «Les Parapluies de Cherbourg», qui lui a permis de développer sa notoriété à l'international, est à l'époque passé inaperçu lors de sa sortie dans les salles italiennes. Nino Castelnuovo a, par la suite, continué de tourner pour le cinéma - le public français à ainsi pu le voir dans «L'Emmerdeur» d'Edouard Molinaro en 1973 - mais, à partir de la fin des années 1970, il a trouvé la majorité de ses rôles à la télévision.
En 1996, plus de quinze ans après sa dernière apparition sur grand écran, le comédien avait fait un bref retour au cinéma dans le costume D'Agostino, un personnage d'archéologue dans «Le Patient anglais» de Tony Minghella. Pour un grand nombre d'Italiens et d'Italiennes, l'image la plus marquante du comédien se trouve dans... un spot publicitaire pour une marque d'huile d'olive. Lui, qui pratiqua la gymnastique dans sa jeunesse, prouva qu'il avait de beaux restes acrobatiques en s'illustrant dans le saut d'une barrière en bois. Une performance a priori anecdotique qui l'a inscrit dans la culture populaire. Corrigé

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours