L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Bouira

Jumelage culturel pour célébrer Yennayer

Un jumelage culturel est initié par la direction de la culture et des arts de Bouira, pour faire participer trois autres wilayas du pays aux festivités célébrant le Nouvel An amazigh, Yennayer 2972 dans l'unité, a-t-on appris, dimanche, auprès de cette institution. La directrice de la culture, Salima Gaoua a indiqué que «la célébration de Yennayer est un patrimoine culturel amazigh que partagent toutes les wilayas du pays, chacune dans ses traditions. Nous avons invité les wilayas de Jijel, M'sila et Ghardaïa, pour fêter le Nouvel An amazigh dans l'unité et la fraternité», a-t-elle dit. Ce jumelage permet à chaque wilaya de présenter au public ses propres traditions de célébration de Yennayer et son patrimoine, dans l'objectif de «mettre en valeur la diversité culturelle dans notre pays», a souligné la même responsable. Le coup d'envoi des festivités de célébration de l'avènement du Nouvel An amazigh à Bouira, a été donné= hier. De riches programmes sont élaborés pour marquer cet évènement. La fête de Yennayer étant célébrée dans toutes les régions d'Algérie, chacune avec ses traditions et coutumes, rappelle-t-on. Des expositions diverses sont organisées pour permettre à Bouira ainsi qu'aux wilayas hôtes de présenter leurs produits artisanaux, plats, habits et bijoux traditionnels. «La nouveauté de cette année est une démonstration de célébration d'un mariage traditionnel devant le public», a fait savoir la directrice de la culture. Des ventes-dédicaces de livres en tamazight d'auteurs locaux sont aussi prévues à la Maison de la culture Ali Zamoum de la ville, où une série d'activités culturelles et artistiques marqueront l'événement. «Nous comptons aussi rendre hommage à l'artiste plasticien Abdennour Saâdaoui, qui participe avec 50 toiles et 30 sculptures interprétant les traditions amazighes à travers une mosaïque de couleurs et de motifs utilisés dans ses dessins», a indiqué Mme Gaoua. Outre les expositions habituelles dédiées, notamment, à la robe kabyle, plats et bijoux traditionnels, un «couscous géant» sera aussi préparé à l'occasion de la célébration de Yennayer. À noter que Yennayer est célébré dans toutes les régions de la wilaya, comme à M'Chedallah, où le wali Lakehal Ayat Abdeslam, s'est rendu dimanche et a visité une exposition consacrée aux produits du terroir et à la poterie et à d'autres produits artisanaux. À Lakhdaria et Khabouzia, ainsi que dans d'autres villes de la wilaya, les festivités ont déjà démarré pour fêter le Nouvel An amazigh à travers un programme culturel diversifié.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours