L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Thifilellas niguenwan ou les hirondelles

Ces sœurs musiciennes qui cartonnent sur youtube

Thifilellas n iguenwan sont jeunes, mais les thèmes qu’elles traitent dans leurs chansons sont aussi profonds que divers. l’un des tubes qui a fait un tabac sur youtube est incontestablement yennayer imazighen.

Elles sont trois soeurs et un petit frère, à accrocher les mélomanes sur les réseaux sociaux. Leur groupe s'appelle «Thifilellas n Iguenwan». Elles sont jeunes, mais elles ne sont pas novices dans le monde de la musique. Le père, Amar Hammou, un ancien artiste qui a donné beaucoup à la chanson kabyle, a veillé à transmettre son art à ses filles avant de décéder, il y a deux années. Aujourd'hui, le groupe Thifilellas nIguenwan cartonne sur les réseaux sociaux. Les admirateurs sont de toutes les générations. C'est vrai que le travail que font les filles, Djouad de leur vrai nom, est sublime, de l'avis même des anciens artistes.
Thifilellas n Iguenwan sont jeunes, mais les thèmes qu'elles traitent dans leurs chansons sont aussi profonds que divers. L'un des tubes qui a fait un tabac, sur YouTube, est incontestablement Yennayer Imazighen. Le clip a fait le tour des réseaux sociaux et a recueilli un million et plusieurs milliers de «J'aime» et va son petit bonhomme de chemin. Thifilellas ont également sorti un autre clip à succès, Tajmilt-im dédié à toutes les femmes. Sa sortie a coïncidé avec la célébration de la fête des mères. C'est un hommage à toutes les mères.
Avec une bonne maîtrise de leur art, Thifilellas Iguenwan continuent de séduire. Elles promettent de revenir avec d'autres tubes qui égaieront les mélomanes. Elles se sont bien ressourcées. Le père, Amar Hammou, a été un artiste méticuleux. Pour ceux qui s'en souviennent, les notes de musique, pour lui, faisaient parler les matinées de printemps. Amar Hammou faisait parler, par les notes de sa mandoline, la liesse mais aussi la tristesse, et surtout de la nostalgie. Ammar n'Ammar Hammou, pour les intimes, savait deviner les secrets de la nature. Et il le transmettait merveilleusement dans ses chansons qui restent encore très connues du public.
Ce grand artiste est incontestablement un patrimoine pour les jeunes générations. Thifilellas, qui ont eu cette chance de côtoyer le père et l'artiste ont une source inestimable d'avoir accès à cette richesse de son répertoire et la finesse de son art et sa maîtrise de l'instrument. Avec ce patrimoine, Thifilellas, pourront aller très loin, beaucoup plus loin. Le nom commence déjà à se faire connaître et surtout à s'imposer dans le monde artistique. un nom qu'il faudra entretenir comme un feu, par de nouvelles chansons toujours aussi belles les unes que les autres.
Enfin, le groupe Thifilellas N Iguenwan, tout comme les autres groupes naissants qui promettent un bel avenir pour la chanson kabyle en particulier et algérien en général, méritent toute l'attention des responsables du secteur de la culture, à tous les niveaux. Il est vrai que ces jeunes innovent et maîtrisent de plus en plus les réseaux sociaux, mais les services en charge de la culture dans notre pays ont le devoir de s'intéresser à ces nouvelles voix charmantes. La pandémie ne sera pas là éternellement. C'est pourquoi, il faudra penser à donner des espaces et des occasions à ces talents pour s'exprimer. Et on ne regrettera jamais d'avoir aidé à s'envoler les hirondelles. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours