L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Institut Cervantes

À la rencontre des Hispanistes

À l'occasion de la reprise des activités culturelles en présentiel, l'ambassade d'Espagne en Algérie et l'instituto Cervantes d'Alger ont organisé une rencontre avec «les hispanistes», et ce avec Mohamed Salah Mounir intitulée «Alger dans la fiction théâtrale lopesque».
Cette rencontre devait se tenir, hier, au niveau de la salle des Actes de l'institut Cervantès d'Alger.
La conférence a été modérée par Ana Isabel Reguillo Pelayo. L'objectif essentiel de cette conférence a consisté fondamentalement à mettre en relief l'apport de Lope de Vega, le Fhenix de la littérature espagnole, dans le genre théâtral afin de le contraster avec la production théâtrale de Miguel de Cervantès liée aux comédies sur la captivité.
Malgré le fait de ne jamais avoir pu visiter l'Alger ottomane, Lope de Vega, étant le père du théâtre espagnol, a produit une vingtaine de comédies dramatiques sur la captivité algérienne, en centrant l'intérêt sur la question religieuse et le thème amoureux, thèmes récurrents au sein de ces comédies.
Ainsi, Lope de Vega, grâce à son «Nouvel Art de réaliser des comédies» a révolutionné le théâtre espagnol de son époque en réduisant le nombre d'actes à trois au lieu de cinq, et en introduisant à la fois l'élément comique avec le tragique et le noble avec le plébéien.
Sans aucun doute, Lope a eu une grande influence dans le théâtre occidental et ses oeuvres ont été l'objet de nombreuses études de la par des auteurs nord-américains et italiens.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours