L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Il s'ouvre aujourd'hui

50 écrivains au Salon du livre d'Ath Yanni

La première édition du Salon du livre «Mouloud Mammeri», qu'abritera la localité d'At Yanni à partir, d'aujourd'hui, jeudi 8 avril, s'annonce grandiose et prometteuse.

Et pour cause, les organisateurs annoncent la participation de plus de cinquante écrivains qui viendront de plusieurs wilayas du pays. Il s'agit d'une grande première qui donnera sans doute l'occasion à la localité d'Ath Yanni de sortir un tant soit peu de sa léthargie culturelle. Car en dehors de la commémoration de l'anniversaire du décès de l'écrivain Mouloud Mammeri, qu'abrite annuellement cette région, ce genre d'événements est inhabituel.

Un programme très riche
Pourtant, Ath Yanni et ses environs sont une localité qui a donné plusieurs écrivains et hommes de culture et de lettres à l'instar de Mouloud Mammeri, Mohamed Arkoun, Boukhalfa Bittam, Chabane Ouahioune, Abdellah Mohia, Arezki Metref, Amar Metref... Ath Yanni mérite amplement d'abriter un tel événement culturel qui verra aussi la participation d'une trentaine de maisons d'édition.
L'ouverture officielle du Salon du livre «Mouloud Mammeri» d'Ath Yanni est prévue donc aujourd'hui à 10 heures avec, comme première activité une table ronde «Panorama sur la littérature féminine» qui sera animée par Selma Hellal avec les écrivaines Hadjer Bali et Sarah Haider.
Dans la même journée, Ath Yanni abritera une rencontre, un auteur, un livre sur le roman «Le retour d'Ibn Toumert» de l'écrivain Slimane Saâdoun en présence de ce dernier. Elle sera suivie d'une conférence qui sera animée par Mohand-Akli Salhi sur l'apport de Mouloud Mammeri à l'écriture. Quant à la rencontre «un livre, un auteur» de cette journée, elle sera consacrée au roman «Body writting» qui sera présenté par son auteur Mustapha Benfodil. Le programme de cette première journée est très riche puisqu'il se poursuivra par une autre rencontre avec la romancière Sarah Haider pour son roman
«La morsure du coquelicot» ainsi que l'écrivain amazighophone Ramdane Lashab, pour son livre «Kra seg tedyanin n'zik». Pour la journée de demain, vendredi, l'auteur Mouloud Ounoughene présentera son livre intitulé:
«Dialogue des cultures musicales, mythe ou réalité?» alors que Kamel Bentaha parlera de son ouvrage «Tamacahutt n Tsekkurt».

De nombreux auteurs à découvrir
Après quoi, «la vie en Kabylie dans un village d'antan» sera développée par l'auteure Farida Ait Taouit tandis que Nadjib Stambouli nous fera des confidences exclusives sur «le mauvais génie» qui est son tout nouveau roman sorti chez Casbah Editions. Une ballade dans la région d'Ath Yanni, entre hier et aujourd'hui, sera guidée par l'auteur Belkacem Achite, auteur du roman «Le mont des orfèvres». Quant à l'auteur Fateh Boumehdi, il dévoilera au public le secret de la «Chambre 36», titre de son roman. Il faut préciser que le programme se poursuivra encore samedi prochain avec, notamment une table ronde «La littérature amazighe: le passage de l'oral à l'écrit» avec les écrivains Djamel Laceb, Rachida Ben Sidhoum, Hacène Halouane et Hamid Bilek. Il faut noter que de nombreuses grandes maisons d'édition y prendront part à l'instar de Casbah Editions, Barzakh, Frantz Fanon, Koukou, Tafat, La pensée, Dalimen, Apic, Sedia, El Amel, Achab, etc. Parmi les
autres écrivains qui y seront présents pour animer des séances de ventes-dédicaces, on peut citer Lynda Chouiten, Youcef Merahi, Jaoudet Gessouma, Lynda Koudache, Ahmed Nekkar, Amine Zaoui, Younès Adli et des dizaines d'autres.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours