L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Un dealer en «herbe»

L’inculpé de trafic de came s’était présenté à la barre en qualité d’inculpé-détenu, jurant par Allah, qu’il n’y était pour rien! C’est ce qu’il prétendait … ses deux très jeunes avocats, eux, sont pourtant motivés …

Alors que Raouf Benbouza surveillait de près le boulot des greffiers du guichet unique, et que le juge Belkassem terminait son tour dans les bureaux des secrétaires du 1er étage, en quête d'un document de travail, Mounir Ayed, le tranchant juge du tribunal de Bir Mourad Raïs (cour d'Alger) qui avait déjà pourtant démontré pendant quarante-cinq minutes, d'authentiques prédispositions à ne pas vouloir se laisser faire par l'inculpé-détenu! Pourtant, Wassim. H. 26 ans, chômeur de luxe, était le 8ème inculpé du rôle de la journée! Inculpé de quoi? De la commercialisation de drogue! Ce fait est un délit prévu et puni par la loi relative à la prévention et à la répression de l'usage et du trafic illicites de stupéfiants et de substances psychotropes. L'inculpé entre dans la salle d'audience, sa grosse tête enfoncée entre les frêles épaules, la face pâle, le port arc-bouté par la trouille, du fait qu'on lui aurait soufflé en taule, qu'il prendrait facilement 20 ans, si on utilisait l'article 17! Le juge l'appela par son prénom, et commença son festival de questions précises, pour avoir au moins les coordonnées de celui qui lui a dégotté les «enfonçant» grammes de came. Le terrible article 17, est là, brandi et utilisé par les juges, espérant en finir, mais en vain! La commercialisation dispose pourtant qu': «Est punie d'un emprisonnement de dix (10) ans à vingt (20) ans et d'une amende de 5 000000 DA à 50 OOO OOO DA, toute personne, qui, illicitement, produit, fabrique, détient, offre, met en vente, vend, acquiert, achète pour la vente, entrepose, extrait, prépare, distribue, livre à quelque titre que ce soit, fait le courtage, expédie, fait transiter ou transporte des stupéfiants ou substances psychotropes.La tentative de ces infractions est punie des mêmes peines que l'infraction consommée. Les actes prévus à l'alinéa 1er ci-dessus sont punis de la réclusion perpétuelle lorsqu'ils sont commis en bande organisée.»
Paradoxalement, l'inculpé resta muet jusqu'au moment, où, exaspéré par ce long silence, le président marmonna entre les dents: «C'est bon; vous avez le droit de ne rien dire; le tribunal prend acte de votre attitude. Nous n'allons tout de même pas passer la journée à vous prier de dire la vérité!
-- Si, si, M le jugee, les grammes trouvés en ma possession l'étaient uniquement pour ma consommation, oui, uniquement pour moi...
--Alors, cc'était une quantité pour un semestre, dans ce cas! Allons reconnaissez que vous êtes un dealer en herbe, surtout que vous habitez tout près d'un collège! Si vous en avez terminé avec vos bancales explications, nous avons un rôle pas possible, et nous...
__ M; le président, c'est Kamel de Bâb El Oued, qui m'a remis en mains propres le sachet à liquider du côté de Rouiba -Centre, et...
--Djamel, quii? À Bâb El Oued, il doit y avoir mille Kamel. Franchement, vous ne nous aidez pas, en répondant ainsi! Non, inculpé vous ne collaborez pas du tout, car la grosse quantité découverte à l'intérieur de la voiture, vous a bien été remise par quelqu'un que vous connaiezt très bien, forcément!
--Je vous jure que... Oaullahi...
--Non, arrêtez de jurer. Allah est au courant de tout. Je crois sincèrement que vous aggravez votre cass! C'est facile de s'en tirer de cette façon! Le juge secoue la tête, comme s'il voulait se débarrasser d'une puce accrochée dans sa chevelure blonde, puis articula lentement: «C'est terrible mais c'est comme cela qu'on doit se comporter, avec de tels inculpés. Puis après la lourde demande de la parquetière, Bekroua, ce fut au tour des deux avocats d'enter en scène pour tenter d'arracher le maximum en face de leur client, out, qu'il était, convaincu qu'il était au fond de lui-même, qu'il se trouvait dans de beaux draps. Seule sa vaillante maman ne voulait pas croire, ni au délit, ni aux rudes réquisitions du ministère public, ni en sa condamnation. «Nous allons cesser de jouer au chat et à la souris! Quel est votre dernier mot, inculpé?» Un lourd et court silence accueillit ces questions... Evidemment, le magistrat prit acte des demandes de la parquetière: «Le parquet réclame douze ans d'emprisonnement, et une amende astronomique»! Mounir Ayed, grimaça, avant de dire à haute voix: «mise en examen du dossier pour la semaine prochaine».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours