L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Sonatrach, c'est fini!

Le jour «j» du fameux procès des cadres de la «Sonatrach», et des sociétés qui ont bossé avec, était arrivé, après cinq pénibles reports dus à divers impératifs, dont l'absence de l'ex-P-DG de Sonatrach, qui a fini par se présenter!

Le procès s'est tenu à la cour d'Alger, le jeudi O8 décembre 2022, alors que dehors, la température avoisinait les 22 °...
Le matin de l'ouverture du procès, l'ambiance n'avait rien à voir avec celle du 16 février 2016! Près de 7 années après le 1er procès, le tribunal criminel d'Alger, les accusés et inculpés sont revenus, dans la même bâtisse, à la cour d'Alger, sise en plein grand quartier du «Ruisseau»(Alger)! Certains accusés et inculpés s'efforçaient de sourire, mais le coeur n'y était pas! Ils y avait de quoi! Certains d'entre eux avaient maigri par la maladie. Passer plus de treize'années à effectuer des «va-et-vient» entre le bureau d'instruction de juges, pas forcément tendres, et la cellule où certains accusés, étaient en détention préventive, n'était pas recommandé! C'est pourquoi la journée du 08 décembre 2022, marquera certainement la fin du calvaire subi par les accusés et inculpés! Naïma Dahmani, la jeune présidente du tribunal criminel d'Alger, s'est bien préparée à cet ardu exercice, celui de démêler l'écheveau d'un dossier «très mal confectionné», selon d'anciens et vieux avocats, au fait des «dossiers télécommandés» par le pouvoir de l'époque! Nous étions en été 2009!
Le procès avait duré quarante-cinq jours! Il y avait là, un vrai décor d'Hollywood, avec les nombreuses caméras, déposées à l'entrée de la cour, et cela rappelait les fameuses séquences des moovies US de séries «B», lors des comparutions des gangsters de l'époque! Le public était parsemé, contrairement à celui de 2016, plus curieux d'entendre des «noms» de célèbres accusés, dont Chakib Khelil, qui, pourtant, n'a jamais été convoqué par la justice, par ce tribunal.
Les hommes et femmes instruits par-devant le juge d'instruction, ne savaient pas à quel «aveu» se fier! «Aujourd'hui, l'audience va nous révéler le «suc» qui alimentait le questionnaire préalablement établi sur la base de rapports souvent «fictifs» pour ne pas dire «nuls»! «Nous avait confié lors du 3ème report du procès, un accusé qui avait écopé d'une malheureuse condamnation, en février 2016. «Six ans à tremper un verdict que je n'ai jamais mérité!»
La 2ème partie du procès, concerne les sociétés, étrangères, notamment, qui se sont trouvées mêlées à des histoires insolites et souvent invraisemblables, «car cousues de fil blanc»a confié un enfant d'un accusé.! C'est pourquoi la juge a préféré débuter par les accusés et inculpés, qui s'attendent, eux, à un procès de préférence, équitable.
La dernière journée sera consacrée au réquisitoire, aux plaidoiries des parties civiles et ici, à qui iront les éventuels dommages et intérêts? Au Trésor? A Sonatrach? Ce serait du pareil au même!

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours