L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les productions arabes les plus attendues durant ce mois sacré de Ramadhan 2022

Le Monde arabe a pris d'assaut l'industrie du divertissement avec certains des plus grands spectacles et programmes de ces deux dernières années. Des séries télévisées aux émissions humoristiques en passant par les programmes de culture pop, le divertissement arabe est en hausse. Pour le public arabe contemporain qui a montré une grande admiration pour les émissions et programmes arabes pendant le mois sacré du Ramadhan. Voici huit émissions et programmes arabes les plus attendus du Ramadhan 2022, qui seront également disponibles pour le public basé aux États-Unis. Min,Ella, série dramatique tout droit sortie du Liban, Min, Ella (From, To) suit l'histoire d'un homme qui perd tout dans sa vie jusqu'à ce qu'un événement bouleversant se produise. La série présente une distribution diversifiée comprenant Kosai Khauli, Valerie Abu Chacra, Ehab Shaaban et bien d'autres. Il est réalisé par Magdy Al Samiry et écrit par Bilal Shhadat et Farah Shia. Dans le registre des séries d'action Beyrouth 303, un incident soudain et mystérieux se produit, où un conflit s'ensuit et révèle des secrets du passé et du présent. Réalisé par le réalisateur libanais, Elie Samaan, le casting comprend Jerry Ghazal, Giana Eid, Motasem Al-Nahar et bien d'autres. La série libanaise, Lel Mawt (To Death), est de retour pour sa deuxième saison alors qu'elle suit des histoires d'amour et de luxure. L'histoire reprend avec l'émergence de nouveaux personnages, alors que les événements s'intensifient entre les personnages principaux de Lel Mawt saison 1. Réalisée par Phillip Asmar, la série met en vedette la star Maguy Bou Ghosn, aux côtés de Daniella Rahme, Mohammed Al Ahmad, Ahmad Al Zein et Randa Kaadi. La série syrienne Haret El Qubba (Qubba's Lane) est de retour avec sa deuxième saison cette année. La série suit le voyage historique à travers la période de domination ottomane du Levant au XIXe siècle, où la pauvreté, la faim et le sans-abrisme sont prédominants. La série, réalisée par la réalisatrice syrienne Rasha Sharbatji et écrite par Osama Kokesh, présente une distribution magnifique comprenant Abbas Al Nouri, Sulafa Memar, Khaled Al Keesh et Nadine Tahseen Beck. Une création saoudienne, Al Asouf 3 (The Storm) est centrée sur l'époque des années 1970, où les problèmes sociaux qui émergent au sein de la société saoudienne bouleversent la vie d'une famille. La série, réalisée par Muthanna Sobh et écrite par Abdel Rahman El Wably, met en vedette le célèbre acteur saoudien Nasser Al Qasabi aux côtés d'Abdul Elah Al Sinany, Reem Abdullah, Habib Al Habib, Abdel Azziz Al Skireen et Dana Al Salem. Du pays du Koweït, Sanawat El Gerish (Gerish Years) dépeint les événements réels qui se sont déroulés dans les États arabes du Golfe dans les années 1940. La série suit les histoires de guerre et de lutte pour le pouvoir dans le Golfe. La série dramatique, réalisée par Manaf Abdal et écrite par Mohamed Al Nabulshi, met en vedette la mégastar koweïtienne Hayat Al Fahad aux côtés d'Aly Al Sabaa, Habib Ghaloom, Hassan Al Ballam et bien d'autres. Réalisée par le réalisateur libanais David Oryan, la série irakienne Al Mas Al Maksour (Le diamant brisé) est centrée sur les questions de contrefaçon et de trafic d'organes humains. La série mettait en vedette les stars irakiennes Alexander Uloum, Hend Nizar, Saba Ibrahim et bien d'autres.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours