L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le groupe saoudien MBC se réconcilie avec Damas

Depuis le début du Ramadhan, la chaîne saoudienne MBC a diffusé une série télévisée produite en Syrie sur la guerre du pays, mettant fin à une décennie de boycotts qui durent depuis la rupture des relations entre Riyadh et Damas, il y a plus d'un an.
Les feuilletons produits en Syrie sont depuis longtemps populaires dans le Monde arabe, en particulier pendant le mois sacré musulman du Ramadhan, qui est une heure de grande écoute pour le public de la région. Mais depuis 2012, ils ont été écartés du petit écran de la monarchie du Golfe après la disparition du gouvernement de Bachar al-Assad, accusé de «crimes contre l'humanité», qui a rompu les relations diplomatiques avec plusieurs pays de la région, dont l'Arabie saoudite., les Émirats arabes unis, le Koweït, Bahreïn et le Qatar, qui soutiennent tous l'opposition. Dans une scène illustrant les premiers jours du conflit, un sympathisant de l'opposition a été interrogé par les autorités avant d'être contraint de révéler l'identité d'un autre sympathisant arrêté. Hajali n'a pas caché sa joie à l'idée de la série qu'il a coécrit sur «l'une des plates-formes les plus importantes du Monde arabe». L'Arabie saoudite n'a pas encore rétabli les relations avec le régime de Bachar al-Assad, mais certains observateurs voient dans la fin du boycott de la série produite en Syrie un signe de réconciliation entre les deux pays.
«Les relations entre l'Arabie saoudite et la Syrie ont été rétablies grâce à des séries télévisées, et les restrictions imposées au secteur des arts en raison de la politique commencent à se desserrer», a-t-il ajouté.
Les signes de réconciliation entre la monarchie du Golfe et Damas se sont multipliés fin 2018 après que les victoires successives du régime syrien, aidé militairement par des alliés russes, ont abouti à la visite du président Assad aux Émirats arabes unis en mars. Cette année, pour la première fois depuis plus de 10 ans, la chaîne saoudienne MBC, qui n'a conservé que deux feuilletons syriens de sa propre production, dont le très populaire Bab al-Hara, a commencé à émettre pendant le Ramadhan.
La série Sursis, dont le scénario est rédigé par Ali Wajih et Yamen al-Hajali, a été filmée à Wadi Barada, une banlieue de Damas et ancien champ de bataille où se sont affrontés rebelles et forces pro gouvernementales syriennes. La série raconte notamment le difficile retour des déplacés dans leur localité d'origine, près de la capitale. Le conflit en Syrie a fait un demi-million de morts, poussé à la fuite des millions de personnes et plongé 90% de la population dans la pauvreté.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours