L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La boucherie en guise de retraite au pré: deux maquignons condamnés en France

Ils promettaient aux propriétaires une paisible retraite au pré pour leurs chevaux, qu'ils envoyaient en réalité à la boucherie: deux maquignons ont été condamnés pour escroquerie lundi à Marseille, dans le sud de la France, à 30 mois de prison dont 24 avec sursis et à 10.000 euros d'amende. Condamnés également pour faux et tromperie aggravée, pour mise en danger des consommateurs, les frères Mikaël et Sébastien Calichon, deux quadragénaires, purgeront leurs six mois de prison ferme à domicile sous surveillance électronique. A la tête de la société Espace France Cheval, les deux frères et le fils du second, condamné à dix mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende, achetaient des chevaux aux particuliers en leur promettant qu'ils iraient au champ, à des randonnées ou à un centre équestre. Usant de faux noms, les frères Calichon étaient accompagnés par leur grand-père et assuraient que l'animal tiendrait compagnie à sa jument. Le tribunal a prononcé 5 ans d'interdiction d'exercer, la confiscation de sommes en liquide ou sur les comptes des frères et de leurs sociétés (plus de 140.000 euros), ainsi que des véhicules, vans et remorques. Ces procédures découlent d'une enquête qui avait mis au jour des falsifications massives, à travers l'Europe, sur l'abattage de chevaux impropres à la consommation humaine. Certains provenaient d'une ferme-laboratoire du groupe Sanofi Pasteur pour la fabrication de vaccins et d'antidotes.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré