L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Omar Belatoui, entraineur, à l'Expression

«J'ai décliné l'offre du MC Oran»

Joue- t-on avec le feu à tel point que l'on risque de perdre d'avance la bataille, étant donné que le club est asphyxié par les dettes?

«J'ai décliné l'offre m'ayant été proposée, hier (jeudi, ndlr) par la direction du MC Oran et qui consiste à guider la barre technique en tant qu'entraîneur principal de l'équipe». C'est ce qu'a indiqué le coach Omar Belatoui. Il a ajouté que «la direction du club a pris attache avec moi», expliquant que «j'ai répondu par la négative ce matin (hier matin, ndlr). Pour cause, a-t-il précisé, «la situation ne s' y prête pas». Telle est la nouveauté qui prévaut à la citadelle des Hamraoua ne trouvant toujours pas l'entraîneur devant remplacer le coach Abdelkader Amrani. En fait, la direction du club a, en vue de recruter l'entraineur, élaboré deux plans. Le premier consiste à recruter un entraîneur local à savoir Omar Belatoui tandis que le second choix porte sur l'ancien entraineur du NAHD, Youcef Bouzidi. Les deux hommes ont, d'ailleurs, été simultanément approchés par la direction du MC Oran. Ainsi donc, Youcef Bouzidi constitue l'homme le plus en vue pour driver l'équipe phare de l'Ouest, le MC Oran. Ce dernier se trouve dans des conditions lamentables compte tenu de sa situation administrative et financière dégradée. En effet, le P-DG de la SSPA/MC Oran, Youcef Djebbari, opte pour «la temporisation» des ardeurs en faisant, implicitement, mine d'un éventuel changement de la situation. D'ailleurs, l'ensemble des joueurs, ayant été recrutés, ont ratifié leurs contrats dans ses locaux, situés à El Barki. Cela survient alors que le club a lancé une vaste campagne de recrutements des joueurs devant étoffer la galerie de l'équipe lors du championnat 2022-20023. Pas moins de 16 joueurs ont ratifié les contrats les liant avec le club. Joue- t-on avec le feu à telle enseigne que l'on risque de perdre d'avance la bataille étant donné que le club est asphyxié par les dettes dont l'ardoise n'est pas loin de 30 milliards de centimes? La majeure partie de ces redevances appartient aux joueurs n'ayant pas été payés. Les connaisseurs des rouages du football sont sceptiques. Ils n'en reviennent pas en qualifiant le «pas» franchi par la direction du club du «coup de poker». À moins d'un fait du hasard ou d'une décision pouvant émaner des hauts responsables en charge de la gestion du foot ball. Dans toutes les éventualités, la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL) a, contre toute attente, tranché la question liée aux litiges opposant les joueurs aux entreprises sportives les employant. D'ailleurs, elle a invité les parties en litiges à déposer leurs dossiers avant la journée du jeudi 11 août. Dans un communiqué qu'elle a diffusé, la Fédération algérienne de football indique que «La CNRL informe les clubs, les joueurs et leurs intermédiaires ainsi que leurs avocats, que le Bureau fédéral, lors de sa réunion statutaire du 21 juillet 2022, a décidé que la date du 11 août 2022, est le dernier délai pour le dépôt des dossiers de litiges au titre de la saison sportive 2021/2022», a indiqué l'instance fédérale sur son site officiel». «Au-delà de cette date, aucun dossier ne sera retenu afin de donner suffisamment de temps aux parties concernées de répondre aux saisines et de permettre à la structure de traiter les très nombreux dossiers dans de meilleures conditions», a expliqué la même source. Le coup d'envoi de la saison 2022-2023 de la Ligue 1 professionnelle sera donné les 26 et 27 août tandis que les compétitions de la Ligue 2 amateur débuteront le vendredi 16 septembre prochain. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours