L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Bejaia

Cinq personnes noyées

Béjaïa compte déjà ses morts par noyade ou accident de la circulation. Le vendredi a été une journée macabre.

Alors que la saison estivale n'est pas encore lancée officiellement, voilà que déjà, elle fait parler d'elle, non pas en matière de flux d'estivants, mais de la liste macabre des noyés qui endeuillent des familles. En moins de quarante-huit heures, le littoral de la côte Est de la wilaya a enregistré la disparition de cinq personnes emportées par la mer qui était ce vendredi franchement déchaînée. Un autre corps a été rejeté par la mer à Melbou.
Les agents de la Protection civile ont entamé des recherches pour retrouver les corps de cinq personnes portées disparues au niveau des plages de la wilaya. Il s'agit d'un adolescent de 16 ans originaire de Biskra. La disparition a été signalée à 9h19 du matin au niveau de la plage de Tichy. Un autre adolescent de 16 ans, originaire de Bouira, a également été signalé presqu'au même moment sur la plage de Tablout, commune d'Aokas.
Dans l'après-midi de la même journée, un autre adolescent de 16 ans originaire de Kherrata a disparu dans les mêmes conditions au niveau de la plage Takhelouit El Mersa, commune de Melbou.
Un autre disparu signalé sur la plage de Sidi Ali Lebhar, commune de Béjaïa reste encore non identifié. Même cas pour une autre personne au niveau de la plage PK7 dans la commune de Boukhlifa. À signaler enfin, cet autre corps qui a été rejeté par la mer au niveau de la plage de Melbou. Il a été transféré à la morgue de l'hôpital en attendant son identification. Sur un autre plan, un jeune est décédé et deux autres se sont blessés lors d'une collision entre deux motos au niveau du tunnel de Kherrata. Ce jeune motocycliste était âgé de 28 ans. Il a trouvé la mort vendredi soir à 23h08, au deuxième tunnel de Kherrata sur la RN9 en entrant en collision avec une autre moto à bord de laquelle se trouvaient deux jeunes âgés de 19 et de 24 ans, qui ont subit des blessures, selon la chargée de communication de la Protection civile de la wilaya de Béjaïa. Le constat du décès du premier motocycliste est confirmé par le médecin de l'EPH de Kherrata après son évacuation. C'est le deuxième décédé enregistré au niveau du même tunnel cette semaine si on compte celui ayant eu lieu dans l'après-midi de mercredi dernier. Le mois dernier, quatre personnes ont été tuées et trois autres ont été blessées sur les routes de Béjaïa.
Un total de 10 morts a été établi au courant du mois de mai. Chaque vendredi les côtes de la wilaya de Béjaïa sont envahies par les estivants à la recherche de fraîcheur. Avant-hier, les plages de Béjaïa ont connu un flux de baigneurs qui se sont aventurés dans une mer en furie. La saison estivale n'étant pas encore ouverte officiellement, les équipes de secours ne sont pas totalement installées et les plages sont peu surveillées. Raison de plus pour ne pas s'aventurer. La prudence est donc de mise devant une mer qui ne laisse pas trop de chance, notamment lorsqu'on est amateur de la nage.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours