L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Moderniser et développer la performance de la Sntf et de l’Anesrif

Le difficile challenge de Moundji

Il a appelé ses cadres à s’appuyer sur la numérisation et les outils modernes de technologie, pour ce faire.

Le nouveau ministre des Transports, Abdallah Moundji, a mis l'accent, dimanche, à Alger sur l'impératif de moderniser et de développer la performance de la Société nationale des transports ferroviaires (Sntf) et de l'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des infrastructures ferroviaires (Anesrif), indique un communiqué du ministère. Lors d'une réunion, qui s'est déroulée dès le lendemain de sa nomination, en présence des cadres du ministère, du DG et de cadres de la Sntf et du DG et de cadres de l'Anesrif, Moundji a donné «des instructions portant sur l'impérative modernisation et le développement de la performance de ces sociétés, à travers la modernisation du système de gestion et la maîtrise des dépenses, selon des stratégies bien définies et avec des objectifs réalisables».
Le ministre a précisé, dans ce sens, que ces deux sociétés doivent «s'appuyer sur un système d'information global, notamment en ce qui concerne la gestion des ressources humaines, le développement des services en s'appuyant sur la numérisation et les différents outils électroniques. Il énumérera également la prise en charge réelle des préoccupations des citoyens, ainsi que le recours aux différentes technologiques disponibles dans le processus de communication, en élargissant sa portée».
Il a rappelé les missions de ces établissements vitaux, qui assurent un service public, soulignant la nécessité d«‘être à la hauteur des aspirations des citoyens, car elles font partie intégrante de leur vie quotidienne, en désenclavant et en reliant les différentes régions du pays, et contribuent, de manière significative au développement des activités économiques et créent un dynamisme durable. Au cours de cette réunion, le directeur général de la Sntf a présenté la situation de l'entreprise, ses activités et les différents moyens dont elle dispose, qu'il s'agisse de transport de voyageurs ou de marchandises. Il détaillera ainsi la stratégie établie et la nouvelle vision, pour augmenter la performance de l'entreprise à court, moyen et long terme. De son côté, le directeur général de l'Anesrif a présenté les différents projets structurants importants réalisés, les projets en cours de réalisation et les objectifs fixés dans le cadre du Programme national de développement des transports ferroviaires, selon le communiqué relayé par l'APS.
Abdallah Moundji, ex-secrétaire général du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a été nommé récemment ministre des Transports, en remplacement de Aïssa Bekkaï. Il a été remplacé au poste de SG de ce ministère par Mohamed El Habib Zahana.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours