L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Pénétrante de Béjaïa

La livraison du nouveau tronçon reportée

La section entre Takerietz et Timezrit (20 km) ne sera pas livrée dans les délais promis.

Le nouveau tronçon autoroutier entre Takerietz et Timezrit ne sera pas livré de sitôt. Les usagers doivent encore patienter et continuer à subir le calvaire de la circulation de l'entrée de la ville de Sidi Aich jusqu'au point de jonction avec le tronçon opérationnel de la pénétrante autoroutière de Béjaïa vers l'autoroute Est-Ouest. C'est ce qu'il y a lieu de retenir de la dernière visite effectuée par les responsables de la wilaya en compagnie de toutes les parties impliquées dans ce projet. La mise en service de ce mégaprojet, qui a survécu à pas moins de cinq walis, n'est pas de sitôt. La pression exercée à travers les multiples visites n'a pas eu les résultats escomptés. Lors de la dernière visite, il a été question encore une fois de l'insistance des autorités sur le renforcement des équipes du projet avec les moyens humains et matériels nécessaires et donner une forte impulsion au tronçon s'étendant de la zone de Takerietz à Timezrit (El Maten). Le taux d'avancement de la réalisation de ce tronçon a atteint 71% pour les installations techniques et la voirie. Au tunnel de Sidi Aich, on en est à 83%. Insuffisant pour espérer une livraison avant le premier juillet. La section s'étendant de Sidi Aich à Takerietz ne sera pas mise de sitôt en service ainsi que les parties restantes du projet autoroutier. Sa livraison prévue officieusement à l'occasion de la célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance est remise en cause. Les autorités de la wilaya sont visiblement gênées. Elles qui en avaient fait la promesse il y a quelques mois. Ni la «convocation» du directeur de l'entreprise chinoise en charge de la réalisation du projet de la pénétrante autoroutière, joignant le port de Béjaïa à la localité d'Ahnif (wilaya de Bouira) sur une distance de 100 km, ni les réunions et visites successives sur le terrain n'ont réussi à booster la situation. Le wali de Béjaïa, Kamel Eddine Kerbouche, avait lui-même annoncé ce délai arrêté à l'issue d'une réunion de coordination algero-chinoise, qui a regroupé il y a près de trois mois au siège de la wilaya les gestionnaires du consortium chinois, Crcc, en charge du projet, en présence de l'ambassadeur de la République de Chine en Algérie, Li Lianhe, et les responsables locaux, notamment les responsables chargés des travaux publics. Actuellement, 62 km de son itinéraire total sont achevés et fonctionnels, notamment les sections Ahnif- Akbou (42 km), Akbou-Takerietz (10 km) et Timezrit-Amizour (10 km). Or, il reste encore l'itinéraire de Takerietz à Timezrit (20 km) puis Amizour, achevé en grande partie, mais non ouvert à cause de problèmes techniques ou inhérents à des oppositions de riverains.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours