L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Constantine

La 5e RM célèbre l'évènement

Le moudjahid Mohamed Bensbaâ a relevé que la Guerre de Libération nationale était une révolution humaine qui a défendu des valeurs et des droits naturels.

À l'occasion de la Journée nationale de l'Armée nationale populaire, correspondant au 4 août de chaque année, le commandement de l'ANP au niveau de la cinquième Région militaire a organisé une rencontre historique au cercle de l'information du commandement. La rencontre a réuni plusieurs officiers et sous-officiers de l'ANP, en présence du moudjahid Mohamed Ben Sbaâ et le professeur Abdallah Boukhalkhal, de l'université islamique Emir Abdelelkader. Ces derniers ont mis en avant, dans leur communication, le parcours de l'ALN et la conversion de l'ALN à l'ANP.
Les conférenciers ont indiqué que l'institution du 4 août comme Journée nationale de l'ANP vise la valorisation de l'histoire de la période de la résistance populaire, la sauvegarde de la mémoire ainsi qu'à faire la lumière sur la Guerre de Libération nationale et l'évolution de l'Armée nationale populaire.
La célébration de cette journée se veut une opportunité pour se remémorer les importantes étapes de l'Histoire nationale et les sacrifices des chouhada et des moudjahidine, a indiqué Abdallah Boukhelkhal, ex-recteur de l'université des sciences islamiques Emir Abdelkader. Il a souligné, à cet effet, l'importance de renforcer le dialogue intergénérationnel et rappelé aux jeunes, notamment les souffrance endurées par leurs grands-parents en se remémorant les pratiques sauvages et inhumaines du colonisateur français contre le peuple algérien.
Pour sa part, le moudjahid Mohamed Bensbaâ a relevé que la Guerre de Libération nationale était une révolution humaine qui a défendu des valeurs et des droits naturels, à l'instar de l'élimination du racisme, la lutte contre le terrorisme et l'exploitation des peuples, estimant que la Révolution algérienne a contribué à «redessiner de nouveaux contours politiques et stratégiques pour la coexistence entre les nations».
«Aujourd'hui, nous rendons hommage aux chouhada ainsi qu'aux victimes des essais nucléaires, des mines antipersonnel et des tortures sous toutes leurs formes», a-t-il encore relevé.
De son côté, le directeur du centre d'information territorial chahid Aboud Belhimer, le lieutenant-colonel Yacine Bouzekri, a mis en exergue, à cette occasion, les acquis réalisés par l'ANP, saluant les efforts consentis dans différents domaines pour préserver l'Etat et ses institutions. Il a encore affirmé que l'Armée nationale populaire était en «parfaite cohésion avec le peuple». Dans la wilaya de Constantine, la célébration de la Journée nationale de l'ANP a été marquée également, par l'organisation d'une exposition de livres traitant de l'histoire de la Révolution algérienne. La rencontre qui a été organisée en étroite collaboration avec la direction des moudjahidine et des ayants droit, a été marquée par un rush de visiteurs, des jeunes pour l'essentiel.
À cette occasion, un film documentaire mettant en relief des exercices militaires et des équipements sophistiqués de l'ANP a été projeté, en présence d'officiers de l'Armée, d'universitaires, de moudjahidine et des Scouts musulmans algériens.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours