L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Renforcement des capacités de l’Office national de la météorologie (ONM)

L’Algérie s’allie à la France et à la Finlande

Les ambassades de France et de Finlande étaient représentées par le ministre Conseiller, A.Pinelli pour la première et par l’ambassadrice de Finlande Mme Marja Joenusva.

La cérémonie de clôture du séminaire de jumelage de l'Office national de la météorologie (ONM) avec météo France et l'Institut météorologique finnois-IMF s'est tenue, hier, à Alger.
Ce jumelage, au nom de «Appui au renforcement des capacités de l'Onm», qui a débuté en mars 2020 et duré 26 mois, avait comme objectif «d'accompagner l'ONM afin d'améliorer la sécurité des transports, la protection des personnes et des biens contre les risques météorologiques, et de développer des produits de services au profit du développement du pays».
Ce jumelage, réalisé dans le cadre de la mise en oeuvre de l'Accord d'association entre l'Algérie et l'Union européenne (UE), en partenariat avec le «P3A», s'appuie sur trois axes principaux. Il s'agit d'améliorer les produits et les services de l'ONM, pour mieux répondre aux besoins de la collectivité nationale (sécurité des personnes et activités économiques), d'augmenter ses performances commerciales et sa capacité d'innovation, tout en renforçant ses relations avec l'ensemble des partenaires nationaux (institutions, administrations nationales et locales, et établissements publics).
Pas moins de 20 experts français et finlandais ont été mobilisés 290 jours durant pour ce jumelage dont le financement s'élève à 1,15 million d'euros par l'Union européenne (UE). Des formations à la prévision des phénomènes météorologiques extrêmes ont été dispensées aux 21 cadres algériens en formation qui ont bénéficié de trois visites d'étude en France et en Finlande.
L'ONM gère un large réseau d'observation des conditions météorologiques, fait des prévisions et assure le suivi climatique sur l'ensemble du pays. Grâce à ce projet, l'office a pu déclencher une dynamique d'amélioration, en s'appuyant sur les normes et les meilleures pratiques européennes.
Le jumelage a permis, par ailleurs, de définir les termes d'un renforcement du partenariat institutionnel et opérationnel entre l'ONM et la direction générale de la Protection civile (Dgpc) avec comme objectif d'améliorer la gestion de crises.
Ce jumelage a également posé les bases de plusieurs projets importants, dont notamment la réalisation d'un plan qui permettra à l'Algérie, à l'avenir, d'avoir une meilleure connaissance de son climat et une maîtrise supérieure des phénomènes météorologiques extrêmes.
Approché par L'Expression, le directeur général de l'ONM, Brahim Ihaddadène, a expliqué que ce jumelage permettra de «renforcer» les méthodes de travail, les outils et les compétences de Météo Algérie, tout en contribuant à sa modernisation, en mobilisant une meilleure maîtrise de son fonctionnement opérationnel.
Il s'agit également, selon les dires du ministre des Travaux publics, lors du lancement du projet? en 2021, «d'échanger les expériences et d'améliorer leurs connaissances», en plus de former la relève dans ce domaine «très pointu», devenu «une science exacte» dont dépendent tous les domaines économiques et pas seulement l'agriculture. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours