L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Accidents de la circulation

Des chiffres toujours en hausse

Deux morts âgés de 74 et 20 ans et cinq blessés est le bilan provisoire de cet énième accident de la circulation survenu sur l’axe de l’autoroute Est-Ouest à Annaba.

Un grave accident est survenu, hier, dans la daïra d'Aïn El Barda dans la wilaya d'Annaba, apprend-on des éléments de la protection civile. Deux morts âgés de 74 et 20 ans et cinq blessés est le bilan provisoire de cet énième accident de la circulation survenu sur l'axe de l'autoroute Est-Ouest, à hauteur de cette wilaya. Ce nouvel accident intervient à la suite de deux autres accidents survenus, avant-hier, dans la wilaya d'El Tarf et celle de Tiaret, faisant également six morts et plusieurs blessés, ont rapporté les mêmes services. Selon des statistiques de la direction générale de la Sûreté nationale (Dgsn), en l'espace de 48 heures, soit du 29 au 30 juillet derniers, pas moins de 112 accidents de la circulation sont survenus dans différentes zones urbaines du pays, faisant quatre morts et 140 blessés. Par ailleurs, selon des statistiques fournies par la Protection civile, durant la période s'étalant du 10 au 16 juillet écoulés, ce sont 36 personnes qui sont décédées et 1860 autres blessées dans 1335 accidents survenus dans différentes wilayas du pays. Toujours selon les statistiques, cette fois-ci de la Dgsn, 327 accidents sont survenus, dans différentes régions, durant la période s'étalant du 26 juillet au 1er août écoulés, faisant 444 blessés et causant sept décès, apprend-on. Le facteur humain constitue la cause principale avec 96,33%, représentant 315 accidents sur 327 déclarés, apprend-on encore. Chaque jour que Dieu fait, ce sont des dizaines de morts et autant de blessés qui sont enregistrés sur les routes et axes à fortes fréquentations, durant toutes les périodes de l'année. Contrairement au passé où seules les périodes de hautes saisons étaient synonymes d'accidents mortels et de prolifération de dangers automobiles. Il y a lieu de préciser que cette hécatombe continue sur les routes du pays, constitue un véritable phénomène social qui requiert plus d'une étude et analyse. Un phénomène social qui suscite beaucoup d'inquiétudes et d'interrogations étant donné ses implications psychosociales, mais également en termes de dépenses de santé publique. En effet, en plus des décès qui endeuillent les familles et hypothèquent leurs subsistances, c'est le poids des personnes handicapées qui vient alourdir les dépenses publiques, relatives à leurs soins, leurs prises en charge (structures adaptées à mettre en place) et leur insertion sociale... 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours