L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Journée nationale de l’ANP

De l’ALN à l’ANP

L’organisation du colloque intervient à l’heure où les ennemis de l’Algérie tentent de priver le peuple des efforts de ses Forces armées et de leur contribution dans l’édification de l’Etat indépendant et souverain.

C'est sous le thème «La reconversion de l'Armée de Libération nationale en l'Armée Nationale populaire», qu'a été organisé un colloque correspondant à la Journée nationale de l'ANP célébrée le 4 août au Cercle national de l'Armée à Béni Messous(Alger). Une Journée instituée par le président de la République Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale. Présidé par le général d'armée Saïd Chanegriha, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire, le colloque a cerné les prémices historiques de la création de l'ANP, dont l'Armée de Libération nationale constitue le noyau «dur». Une occasion de jeter la lumière sur le parcours de l'ANP dans la défense de la souveraineté nationale et de l'intégrité territoriale du pays. Lors de cet évènement, le premier du genre, le général d'armée a souligné, dans son allocution, que l'organisation de ce colloque porte plusieurs symboliques. «Nous sommes réunis aujourd'hui à ce colloque dans des circonstances proches de celles d'autres dates phares de notre prestigieuse histoire»» atteste-t-il. Des dates, précise t-il, qui «suscitent toujours une ingéniosité particulière fondée sur la perspicacité sincère, dévouée à la Patrie et loin de toute subjectivité ou considérations conjoncturelles étroites». Said Chaneghriha soutient qu'il s'agit «d'une perspicacité qui raffermit la cohésion nationale susceptible de rassembler et de riposter aux différentes menaces et risques peu importe leur nature, et ce, dans l'objectif de parachever le processus d'édification de la nouvelle Algérie, forte par son vaillant peuple et sa redoutable armée qui s'engage, conformément à ses missions constitutionnelles à défendre son unité territoriale dans toutes les circonstances». Abordant l'institution de la Journée Nationale de l'Armée Nationale populaire, Saïd Chanegriha souligne qu'«à ce titre, et en pleine transition de la période coloniale à l'ère de l'indépendance, de la bataille de la libération à celle de l'édification, l'Armée de Libération nationale a été reconvertie en l'Armée Nationale populaire, sa digne héritière naturelle, le 04 août 1962». Cette Journée nationale s'ajoute,soulignera- t-il « aux nombreuses journées et fêtes historiques glorieuses de notre pays», ce qui reflète, juge le chef d'état-major «l'intérêt particulier et l'appui indéfectible et sincère du président de la République à la Mémoire nationale, étant la source de notre force et notre fierté», mais aussi «le flambeau qui éclaire notre présent et notre avenir et le vecteur de développement et de prospérité de notre pays». Pour le général d'armée «cette Journée est une occasion pour raviver les actes de bravoure et les sacrifices de nos valeureux héros qui ont choisi de se sacrifier corps et âme pour que nous vivions libres et souverains sur notre terre». Elle constitue également «un rendez-vous pour renouveler notre engagement à préserver leurs legs en accomplissant nos missions avec dévouement et en fournissant davantage d'efforts afin que l'Algérie demeure toujours et à jamais unie, s sûre et prospère». Soulignant que cette rencontre s'inscrit dans la commémoration des sacrifices des héros éternels de l'Algérie, le chef d'état-major de l'ANP indique qu'elle «réaffirme que les enfants dignes et dévoués de l'Algérie sont prêts à consentir les plus grands sacrifices pour la sécurité et la stabilité de la patrie». Pour Saïd Chenegriha, et pour tout patriote d'ailleurs, «mourir en martyr pour la patrie et inculquer les nobles valeurs et principes de cet acte dans les esprits des générations successives, sont le devoir sacré dont nous sommes tous responsables». Dans son intervention, le général d'armée indique: «Nous sommes réunis, aujourd'hui, pour commémorer les sacrifices des héros éternels de l'Algérie, et pour réaffirmer que les enfants dignes et dévoués de l'Algérie parmi les personnels et les cadres de l'ANP sont prêts à consentir les plus grands sacrifices», pour ajoute-t-il «la sécurité et la stabilité de la patrie, et à contribuer toujours à son développement et sa prospérité. La lanterne du dévouement à la patrie, de l'abnégation et du sacrifice, éclairera à jamais les chemins des générations successives». Saisissant cette occasion, le chef d'état-major a tenu a exprimer son ultime reconnaissance et respect aux vaillants Moudjahidine qui ont déclenché la Glorieuse Révolution de Novembre, et «ont su, avec leur combat acharné comment vaincre l'armée du colonisateur français», précise t-il encore. Lors de ce colloque, il a été question de rappeler l'engagement de l'Armée Nationale populaire à l'accomplissement de ses missions constitutionnelles et son soutien à son peuple repose sur l'esprit et les valeurs de la Glorieuse Révolution de Novembre. Elle demeurera toujours, au service de l'Algérie et de son peuple, le protecteur de sa souveraineté nationale, et le garant de son unité et de sa cohésion, honorant le message des Chouhada et s'acquittant de ses missions constitutionnelles.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours