L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Lente progression de la femme dans le paysage audiovisuel et cinématographique

La femme continue de faire partie du paysage audiovisuel français. Une augmentation progressive de la part des femmes dans l'ensemble des secteurs audiovisuels et cinématographiques, révèle un rapport du CNC français.
Deux secteurs atteignent la parité en 2021: la distribution cinématographique et la projection de films cinématographiques. L'émergence d'une nouvelle génération de réalisateurs de longs métrages paritaires: 55% des premiers films d'initiative française sont réalisés ou coréalisés par des femmes en 2021. Une présence minoritaire mais progressive et variable des femmes dans la réalisation des oeuvres audiovisuelles aidées selon le type d'oeuvres: 25% des heures de documentaire strictement réalisées par des femmes, 12% des heures de fiction et 8% des heures d'animation.
Une part de femmes qui demeure plus faible dans les entreprises de production et postproduction En 2021, 69 films réalisés par des femmes (26% des films) et 12 coréalisés par des femmes et des hommes (5%). Augmentation lente mais continue de la part de films réalisés par des femmes: +12 points entre 2002 et 2021. À noter que sur le court métrage, la part des femmes réalisatrices est en plus forte progression ces dix dernières années: 37,7% des réalisateurs en 2020 contre 27,4% en 2012.
En 2021, 37 premiers films seront réalisés ou coréalisés par des femmes. Pour la première fois en 2021, une majorité de premiers films (55%) réalisés ou coréalisés par des femmes.
Une part de films réalisés ou coréalisés par des femmes décroît à mesure que leur rang augmente: 25% des seconds films et 21% des troisièmes films (ou plus) en 2021. Les documentaires, un genre devenu plus paritaire et très prisé par les femmes: 48% de documentaires agréés réalisés ou coréalisés par des femmes en 2021 contre 26%, dix ans plus tôt.
Un progrès plus lent sur la fiction: seulement 28% des films réalisés ou coréalisés par des femmes (26% en 2012). En raison du faible nombre de films d'animation, une part qui fluctue largement sur la période: entre 2012 et 2021, 13% des films d'animation sont réalisés ou coréalisés par des femmes. En 2017, deux films d'animation pour la première fois strictement réalisés par des femmes: la Traversée (Florence Miailhe) et les Hirondelles de Kaboul (Eléa Gobbé-Mévellec, Zabou Breitman). En 2020, 907 femmes ont écrit ou réalisé des oeuvres audiovisuelles aidées (fiction, animation ou documentaire), soit 36% de l'ensemble des réalisateurs et auteurs actifs. Cette progression est significative dans la mesure où les femmes sont souvent placées dans des métiers techniques: costume, script, monteuse ou encore technicienne de son. Aujourd'hui les femmes sont présentes dans tous les métiers du cinéma et de la télévision.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours