L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La BBC supprime plusieurs programmes

La BBC a annoncé la fermeture d'environ 382 postes au World Service alors qu'elle tente de réaliser 28,5 millions de livres sterling d'économies annuelles pour ses services internationaux. Bien qu'aucun service linguistique ne ferme, beaucoup se déplaceront en ligne, pour «augmenter l'impact auprès du public».
La BBC réalise également des économies annuelles plus importantes de 500 millions de livres sterling, CBBC et BBC Four devant également passer en ligne. En janvier, l'ancienne secrétaire à la Culture, Nadine Dorries, a annoncé le gel de la redevance de 117 euros que payaient les citoyens pour soutenir l'audiovisuel public. Ajoutée à l'inflation mondiale, cette décision a poussé la BBC à chercher des solutions pour économiser, notamment au niveau des charges inhérentes à la fourniture de son service à l'international. BBC World Service envisage de supprimer 382 postes. «Cela se traduira par la fermeture des radios en arabe, en perse et en chinois, ainsi que l'arrêt de certains programmes TV en Afrique ou Asie», a expliqué la BBC dans un communiqué. Les émissions de radio en 10 langues, dont l'arabe, le persan, le chinois et le bengali, cesseront, a annoncé la BBC. Une campagne lancée sur les chaînes arabes de garder le service arabophone de la BBC, notamment la radio. Pour la direction du groupe public Ce choix difficile «du service international de la BBC est fait dans le cadre de la suppression, nécessaire pour économiser 559,2 millions d'euros, dont 1000 postes au sein des 22 000 employés du radiodiffuseur public britannique. La restructuration est l'une des principales solutions trouvées par la BBC pour faire face au déficit financier créé par le gel pour 2 ans de la redevance audiovisuelle que payait la population. La BBC a néanmoins assuré qu'aucun des services en langue étrangère ne sera supprimé, mais certains seront désormais disponibles uniquement en numérique.
La BBC s'était précédemment fixée comme objectif de réaliser 75% de ses audiences via sa plate-forme numérique de programmes télévisés iPlayer qui accueillera désormais une partie des programmes en langue étrangère. Le groupe avait expliqué ce choix par le comportement des audiences qui préféraient les plates-formes de streaming à des programmes disponibles sur les chaînes linéaires. Cela pousse la BBC, comme de nombreux autres médias, à s'adapter. Toutefois passer au tout-numérique en Afrique semble une décision compliquée pour le groupe britannique qui publie énormément de contenus audiovisuels en formats longs.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours