L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le mea culpa de Brahim Boughali

L'aveu n'est pas si fréquent, il est d'autant plus marquant. Le président de l'Assemblée populaire nationale, Ibrahim Boughali, a présenté ses excuses aux chefs des groupes parlementaires pour les récents différends ayant entouré les relations entre les deux parties. Dans un communiqué mis en ligne sur sa page Facebook, l'APN a indiqué qu'Ibrahim Boughali a présidé une réunion avec les chefs des groupes parlementaires axée sur l'étude et débats sur des questions relatives au fonctionnement de l'institution et l'organisation des sessions pour un meilleur environnement de travail. Occasion pour Ibrahim Boughali de faire son mea culpa et de fournir des éclaircissements sur les dernières «querelles internes». Pour le président de l'APN, le plus «important est d'assainir les relations de travail» et que dorénavant les «questions internes seront débattues au sein de l'Hémicycle». Le différend est né suite à l'empêchement des parlementaires d'assister à la réunion d'évaluation de la diplomatie parlementaire, à laquelle ont participé des représentants et des responsables du ministère des Affaires étrangères.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours